CONSEILS DE SANTÉ

Évitez les douleurs, le stress et la fatigue causés par de mauvaises méthodes de travail lors de l'utilisation de chariots élévateurs.

Les douleurs chroniques touchent chaque jour d'innombrables employés et sont dues à des efforts répétés. Dans les bureaux modernes, les postes de travail ergonomiques avec des tables de travail réglables en hauteur sont donc devenus la norme.

Pourtant, de nombreuses entreprises continuent de supporter chaque année des coûts élevés liés aux maladies chroniques, par exemple chez les caristes. Là encore, l'ergonomie peut être un critère de sélection important lors du choix d'un nouveau chariot élévateur.

Les maladies sont coûteuses

Les maladies de ce type peuvent être coûteuses pour votre entreprise. En effet, les collaborateurs qui souffrent de tels symptômes :

  • moins motivés - et donc moins productifs
  • moins aptes physiquement à effectuer le travail de manière efficace
  • sont moins capables de se concentrer sur leur travail - et présentent un risque d'accident plus élevé
  • ils sont plus susceptibles de se mettre en congé de maladie

Comprendre les problèmes de santé des caristes

Les caristes se plaignent souvent de douleurs dans le dos, la nuque, les épaules, les poignets, les bras ou les genoux. Il ne faut en aucun cas l'ignorer, car les douleurs non traitées peuvent s'aggraver avec le temps. Invitez les travailleurs à consulter un médecin.

Rester longtemps assis, comme le font certains conducteurs de chariots élévateurs, n'est pas sain pour le dos humain. Le fait de se tourner, de se retourner, de se pencher et de s'appuyer à partir de cette position assise exerce une pression supplémentaire sur le corps. Cela peut facilement provoquer des élongations. Les mouvements souvent répétés lors de la conduite d'un chariot élévateur peuvent même entraîner des blessures dues à des efforts répétés (RSI).

Les mouvements saccadés du chariot élévateur peuvent également être nocifs - et dans les cas extrêmes, il y a un risque de coup du lapin. Il y a aussi le problème des vibrations transmises à l'ensemble du corps (VTC), qui peuvent notamment endommager le dos. À un niveau inférieur, les vibrations, le bruit et les mouvements brusques du chariot peuvent entraîner un stress et une fatigue psychologiques et physiques.

cat-fatigue.jpg
standin_Stapler.jpg

Choisissez des chariots ergonomiques

Un moyen évident de réduire ces effets est de choisir des chariots élévateurs avec une meilleure conception ergonomique. L'agencement général et l'équipement doivent permettre à l'utilisateur d'adopter une position naturelle et détendue. La position du volant et des commandes hydrauliques doit être réglable afin qu'ils puissent être atteints sans effort. Des accoudoirs réglables y contribuent tout en offrant un soutien anatomique. Une bonne visibilité panoramique est également fondamentale, car elle minimise la nécessité de se tordre, de se tourner, de se pencher ou de se pencher pour avoir une vue dégagée.

Un siège à ressort réglable favorise un positionnement correct et constitue une protection contre les vibrations. Un amortissement efficace des sols, des mâts, des moteurs et d'autres composants est un autre facteur important pour minimiser les chocs, les vibrations et le bruit.

Ces aspects, et bien d'autres, ont été considérés comme prioritaires lors de la conception des derniers chariots à conducteur assis Cat®. La même attention minutieuse à l'ergonomie est évidente pour tous les équipements de stockage et les chariots à contrepoids Cat®.

Il vaut d'ailleurs la peine de jeter un coup d'œil à la nature du sol de votre lieu de travail. Les surfaces rugueuses génèrent davantage de vibrations et accélèrent l'usure des chariots élévateurs.

Encouragez de meilleures habitudes chez vos caristes

Vous pouvez améliorer la posture et le comportement de vos caristes afin de protéger leur santé : 

  • Asseyez-vous correctement sur votre siège
  • Asseyez-vous bien droit et ne vous laissez pas tomber
  • Gardez les épaules, les bras et les poignets droits mais confortables.
  • Secouez vos bras et vos mains toutes les quelques minutes pour soulager les tensions musculaires.
  • Posez vos pieds à plat sur le sol si vous n'êtes pas sur les pédales.
  • Ajustez (si possible) la position de la direction, du système hydraulique et des autres commandes de manière à pouvoir les atteindre sans devoir vous pencher en avant.
  • Évitez les accélérations excessives, les freinages brusques et autres mouvements soudains.
  • Démarrez, arrêtez et dirigez en douceur.
  • Prenez le temps de bouger
bequem.jpg

En choisissant le chariot élévateur optimal, vous créez ainsi une base solide pour une exploitation efficace. Nous vous aidons volontiers à trouver le chariot élévateur adapté à vos besoins.

Notre équipe se tient à votre disposition pour répondre à vos questions. 

André Urech

Cantons: VS (allemand), TI, GR

Mischa Kunz

Responsable des ventes, Canton: ZH

Dominique Urech

Directeur de site Lyss
Cantons: BE, SO